Acofis


Frontières et franchissements

Affiche-500x800Quelles articulations entre formation, recherche et pratiques d'intervention sociale

Expériences singulières entre recherche et action

Le 7 février 2019

Université de Perpignan (UPVD), 52 Av. Paul Alduy, 66100 Perpignan.

L'objectif de cette journée est de décrire et d'interroger, à partir d'expériences de recherche singulières, notamment associées aux histoires biographiques des chercheurs membres de l'inter-GIS CRITIS-REACTIFS, de leurs étudiants et de leurs partenaires, ce que produit, du côté des intervenants sociaux, leur participation au sein de démarches de recherche et, du côté des chercheurs, ce qu'engendre leurs coopérations et confrontations avec des acteurs et intervenants sociaux

Programme

Inscription

 

Appel à communication du Réseau Thématique « Normes, déviances et réactions sociales » 2019

logo AFS

8ème Congrès de l'Association Française de Sociologie
Aix-en- Provence (27-30 août 2019)

Déviances, délinquance, sans-abrisme et mondes de la rue
Classements, déclassements et réactions sociales


Appel à communication du Réseau Thématique 3
« Normes, déviances et réactions sociales Â»

AAC-Deviances-delinquance-sans-abrisme-et-mondes-de-la-rue-RT3-de-lAFSLe RT3 vise à fédérer des recherches en sciences sociales dont les objets et les problématiques portent sur l’articulation entre « normes, déviances et réactions sociales Â». Derrière cette ambition très vaste, les membres de ce réseau thématique s’interrogent plus particulièrement sur les recompositions contemporaines du contrôle social, en tant que pouvoir de mise en conformité des individus au sein d’un groupe donné. Ces enjeux sont susceptibles d’être envisagés sous de nombreux angles différents : mutations socio-historiques des formes de régulation sociale, économique ou politique des déviances ; analyse de la socialisation, des logiques d'action et des raisons d'agir des acteurs chargés de réagir aux formes actuelles de déviances ; restitution et analyse des expériences de ceux qui transgressent des normes et sont la cible de ces dispositifs, à titre individuel ou collectif ; observation des modes d’interaction des individus en société, et notamment entre « gouvernants Â» et « gouvernés Â» au sein des institutions publiques, etc...

Lire la suite

Mise à jour le Lundi, 07 Janvier 2019 14:01
 

"La gauche racialiste"

compte-rendu de Laurent Joffrin dans Libération

Pour Manuel Boucher, la pensée décoloniale a pour but d’importer en France le modèle multiculturaliste anglo-saxon. Un danger pour l’universalisme des droits de l’homme.

La lutte des races va-t-elle remplacer la lutte des classes ? Pour dénoncer cette sinistre perspective, Manuel Boucher, professeur de sociologie à Montpellier, publie un livre utile. Au moment où la lutte des classes, justement, ressuscite de manière spectaculaire aux carrefours des routes, il réfute de manière claire les thèses de cette gauche «décoloniale», très minoritaire mais très bruyante, qui prétend, à toute force, ramener à la division ethnique l’ensemble des conflits qui traversent la société française. Manuel Boucher est un universitaire et militant de gauche, proche de l’école tourainienne illustrée notamment par Michel Wieviorka, même s’il revendique aussi des influences «marxiennes» et des tropismes libertaires. Il a lui-même mené le combat antiraciste dans son jeune temps, et puise dans son expérience autant que dans le savoir académique.

Appuyée sur les «études postcoloniales» menées dans le monde depuis l’œuvre pionnière d’Edward W. Said, la gauche décoloniale stigmatise la persistance des préjugés et des schémas coloniaux dans nos sociétés pour critiquer leur rôle dans la condition faite aux minorités issues des anciens pays colonisés. Jusque-là, rien que de légitime et tout antiraciste conséquent aboutira aux mêmes constats. Ce qui cloche, c’est la théorisation systématique et arbitraire de ces réalités, effectuée par cette gauche «ethnicisante» pour lire les conflits contemporains. Plutôt que de s’en tenir à la tradition universaliste qui fonde la lutte pour l’égalité des droits et des conditions, la gauche décoloniale la rejette comme «blanche», au profit d’une vision essentiellement communautaire, culturelle et même raciale des démocraties (comme si le racisme était le monopole des démocraties occidentales, ce qui est pousser loin le simplisme). C’est ainsi que ces intellectuels et ces militants, situés en général à l’extrême gauche, prônent la réunion en un bloc des «minorités non-blanches» qui prendraient, en quelque sorte, la place mythologique naguère occupée par le prolétariat industriel dans le projet émancipateur.

Mise à jour le Lundi, 17 Décembre 2018 08:20 Lire la suite...
 

« Les décoloniaux sont en contradiction flagrante avec les valeurs de gauche »

ENTRETIEN. Dans « La Gauche et la Race », le sociologue Manuel Boucher dénonce les mouvements décoloniaux qui représentent pour lui un anti-humanisme.

Propos recueillis par Thomas Mahler

Voir l'article sur le site "Le point"

Mise à jour le Lundi, 17 Décembre 2018 08:11
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  6 
  •  7 
  •  8 
  •  9 
  •  10 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 12

Nos prochains séminaires

Dernières publications et communications

puce verte

La gauche et la race
Réflexions sur les marches de la dignité et les antimouvements décoloniaux

Manuel Boucher

L'Harmattan - 280 pages

ISBN : 978-2-343-16011-5


puce verte

La laïcité à l'épreuve des identités
Enjeux professionnels et pédagogiques dans le champ social et éducatif

Sous la direction de Manuel Boucher

Avec la collaboration de : Sarra Chaïeb, Lionel Clariana, Karine Darbellay, Anne-Françoise Dequiré, Caroline Fourest, Nadia Lamm, Ségolène Neuville, Benoît Petit, Ghislaine Rehfuss, Pascal Rigaud, Jean-Paul Scot, Catherine Taglione, Michel Thierry, Daniel Verba

Août 2017, 240 pages

ISBN : 978-2-343-12641-8


puce verte

Subjectivation et désubjectivation. Penser le sujet dans la globalisation

Les directeurs de la publication :

Manuel Boucher, Geoffrey Pleyers & Paola Rebughini

Avril 2017, 304 pages, ISBN : 978-2-7351-2350-6


puce verte

Enquêter sur les migrations

Coordonné par Alexandra Clavé-Mercier et Isabelle Rigoni

Vol.29, N°167, Janvier-mars 2017


Journées UNAFORIS de valorisation de la recherche des Etablissements de Formation en Travail Social (EFTS)
Les 16 et 17 décembre 2015 à Paris


Vidéos du séminaire " Travail social, changement climatique et gestion des risques "
Le 1er décembre 2015 à Paris


Vidéo de la conférence de Manuel Boucher présentée lors du lancement scientifique 2014‐2015 du CICC
Université de Montréal